Voyage en Ethiopie:

Retour à l'Erta Ale et Dallol

4x4 lac Karoum
Aventure et Volcans
Un voyage
Aventure et Volcans
Comme d'habitude je rentre d'un périple volcanique sans avoir pris de notes! Seules ma mémoire et mes photos témoignent de mon périple éthiopien, fait dans le cadre d'un voyage proposé par Aventure et Volcans. Bien différent de celui de novembre 2003 où j'avais été « héliporté » directement dans la caldeira de l'Erta Ale et sur le site de Dallol (pour une courte incursion de trois heures), il s'annonce plus rude avec de longs trajets en véhicules tout terrain.

La logistique sera-t'elle à la hauteur? Nous avons quatre véhicules et un cinquième va nous rejoindre dans la région Afar; de ce côté-là, nous ne risquons pas de rester en rade en plein désert.
Guide Afar
Notre protection: nos gardes et la Kalashnikov .

De la fraîcheur des plateaux à la fournaise de Danakil.

28 janvier, nous quittons les plateaux éthiopiens et leur relative fraîcheur, descendant vers la dépression de l'Afar et ses températures caniculaires. La première nuit passée à Awash me réserve une surprise. Nous dormons dans un petit hôtel au bord de la voie ferrée Addis-Abeba Djibouti. Je suis déjà couché lorsque, vers 22 heures, le bruit d'un klaxon me ramène à la réalité. Le fameux train que j'avais vu à la TV dans la série « Des trains pas comme les autres » est là devant moi! A la lueur d'un néon faiblard les passagers montent et descendent des wagons, dans un ballet bien étrange.

Wagon
Un wagon à la gare d'Awash.
Tombe Afar
Des tombes afars en plein désert.

Peu après Awash, nous délaissons la route pour la piste. Il faut deux jours pour rejoindre le pied de l'Erta Ale. Nous avons droit à tous les types de terrains possibles: chemin de terre poussiéreux, étendues de sable et champs de pierres. Sur le trajet, Afdera et ses salines sur les bords du lac du même nom, offre une dernière nuit correcte (sous la tente) et même une source d'eau chaude pour se débarbouiller.

Enfants à Afdera
Des enfants font le pitre.
Aigles d'Egypte
Aigles d'Egypte.
Saline d'Afdera
Salines d'Afdera.
Saline d'Afdera
Salines d'Afdera.

30 janvier. Bonne nouvelle, les formalités - véritables « sésames » pour le Danakil - sont rapidement finies. Nous sommes au pied d'un massif volcanique de 100 km sur 45 comprenant les volcans Gada Ale, Alu-Dala Filla, Borale Ale, Erta Ale, Hayli Gub et Ale Bagu. Prochaine halte en milieu de journée dans le village nomade de Kursewad au milieu d'un désert de sable. Les chauffeurs mettent en oeuvre tous leurs talents pour ne pas s'ensabler. Suite du « hors piste » jusqu'au pied du massif et nous voilà maintenant dans un 4x4 grimpant littéralement sur les rochers après avoir affronté le sable.

Ensablés...
Le chemin vers l'Erta Ale est difficile.
Habitat Kursewad
"Mur" intérieur d'une habitation dans le village nomade de Kursewad.

Page suivante...

Texte et photos: Pascal Blondé - Voyage effectué fin janvier/début février 2007